Pourquoi les hommes et les femmes mentent sur le nombre de partenaires sexuels ?

Une étude montre que la majorité des gens mentent sur le nombre de personnes avec qui ils ont couché. Certes, ils ne regrettent pas de l’avoir fait. Cependant, ils pensent que c’est mieux que la société ne connaisse pas la vérité sur ce sujet. Mais pour quelles raisons ?

Chez les femmes : une question de propreté

Quand il est question de sexe, les femmes craignent souvent la société. Elles ont peur d’être jugées. Effectivement, les gens ont tendance à parler mal des  femmes ayant eu plusieurs amants dans leur lit. Pour ne pas s’attirer les mauvaises langues, elles préfèrent donc minimiser leur nombre de partenaires.

Les antécédents sexuels d’une femme importent beaucoup pour un homme. C’est particulièrement le cas quand il s’agit d’une relation sérieuse. Contrairement aux hommes, les femmes ayant eu plusieurs partenaires sexuels ne reçoivent pas beaucoup d’estimes. Elles sont plutôt étiquetées comme croqueuses d’hommes et à fuir sentimentalement. Ces préjugés font que les femmes évitent de dire la vérité sur ce sujet à un homme qu’elles aiment.

Pour un homme : être valable envers une femme

Certains hommes sont des coureurs de jupons. Ils multiplient les conquêtes. Par ailleurs, il y en a qui se lance même dans des compétitions. Cependant, le nombre est faible quand on leur demande combien de partenaires ils ont eus. C’est logique que connaitre la vérité risque d’effrayer une femme. Ce qui fait qu’ils préfèrent donner un nombre raisonnable.

Un tabou pour tous les genres

Peu importe le genre, la discussion sur le nombre de personnes avec qui on a couché reste tabou. On n’a pas envie de s’étendre là-dessus. Ce qui fait qu’on donne un nombre inférieur pour arrêter la discussion. Autrement, le sujet peut s’étendre encore longtemps.